BPI

Bpifrance investira 8 milliards d'euros d'ici à 2017 dans les entreprises françaises. Serez-vous la prochaine ?
Updated: il y a 56 min 27 sec

e-Odyn surfe sur le big data maritime

56 min 28 sec ago

Traquer en temps réel les courants marins de surface grâce à l’analyse de données massives : le concept, révolutionnaire, est né à Brest, ou plus précisément à Plouzané, où la start-up e-Odyn  a conçu un algorithme baptisé e-Motion. Capable d’analyser des informations relatives à la position de navires issues du système international AIS (Automatic Identification System), il mesure la dynamique océanique et les courants de surface, partout où il y a du trafic maritime.

Une technologie de rupture

« Jusqu’à présent, le seul moyen d’obtenir des informations sur les courants marins, sur toute la planète, était d’utiliser des satellites altimétriques », indique Yann Guichoux, fondateur d’e-Odyn et ingénieur spécialisé en traitement de l’information et en télédétection appliquée à la sécurité maritime et au suivi des navires. Il s’agit en effet de satellites qui détectent les creux et les bosses à la surface des océans, permettant ainsi d'en déduire le sens de rotation des courants. Or « c’est une méthode approximative et relativement onéreuse », estime-t-il. « Ce que propose e-Odyn, c’est une rupture qui permet, par l’analyse de données, de remonter une information plus précise et complémentaire des mesures altimétriques. »

Les applications potentielles de cette innovation ? Elles sont nombreuses. Et vont du sauvetage en mer jusqu’à la réalisation d'économies d’énergie (en optimisant la route des navires), en passant par l’analyse du climat. L’invention a d’ailleurs déjà séduit l’Agence spatiale européenne (ESA), Airbus Defense and Space, Ifremer ou encore CMA-CGM, avec lesquels la start-up a noué ses premiers contrats ou des partenariats. Et d’autres perspectives s'ouvrent. « Nos services intéressent le domaine de la prospection offshore du secteur pétrolier », confie ainsi Yann Guichoux.

Après les océans, le vent

Soutenue par la région Bretagne et la Technopole Brest-Iroise, de même que par l’incubateur Télécom Bretagne/l’IMT Atlantique de Brest, la jeune pousse bretonne a récemment réussi à lever 300 000 euros auprès de Nestadio Capital et Force 29 pour financer son développement. 

4e Assises et Remise des Prix des délais de paiement

56 min 28 sec ago

Au programme : 

  • Les délais de paiement, point d’étape 2017
  • Présentation de l’étude : comportements de paiement en France et dans le reste du monde
  • Remise du Prix Organisme Public
  • Jusqu’où l’amélioration des délais de paiement contribue à une meilleure gestion du BFR et au financement des PME. Qu’en est-il pour les fournisseurs de 2° à X° rangs ? (en présence d'Éric Champenois, directeur, Direction du financement court terme, Bpifrance) 
  • Remise du Prix PME
  • Présentation du Baromètre de la médiation des entreprises
  • Remise du Prix Territoire
  • Comment aller encore plus loin sur le chemin de la maitrise du financement ? Affacturage, trésorerie, …
  • Remise du Prix ETI
  • La présentation des résultats de nos entreprises : window dressing ou reflet de la réalité ?
  • Remise du Prix Grand Groupe

Inscription obligatoire

Le chiffre du jeudi : 3,9 Md€

56 min 28 sec ago

C’est le montant des levées de fonds réalisées par les entreprises de la French Tech depuis le début de l’année 2017. 

Ce chiffre comprend les 1,7 Md€ levés par les scale-ups (créées avant 2010) et les 2,2 Md€ des start-ups des générations 2010 et suivantes. Les fonds collectés par ces start-ups, en forte hausse par rapport à 2016, pourraient atteindre les 3 Md€ en fin d’année, un record annuel au regard des 4,6 Md€ levés au total depuis 2011. 

Les opérations d’investissement dans les start-ups s’élèvent à 4,2 Md€ en moyenne tandis qu’elles atteignent 5,9 Md€ pour les scale-ups. 

Si le chiffre d’affaires moyen des start-ups est de 91 k€ et l’effectif moyen de 7 employés, plus de la moitié d’entre elles sont déjà présentes à l’international.

Source : Etude French Tech : les levée de fonds en France, via Les Echos du 09/10/2017.

A propos du chiffre du jeudi

Le chiffre du jeudi, c’est un chiffre sélectionné pour vous chaque semaine par nos équipes. Issu de l’actualité, ce chiffre présente une donnée marquante en lien avec l’écosystème et les missions de Bpifrance. Il porte sur des thèmes relevant de l’entreprise, tels que le financement, l’investissement, l’internationalisation, l’innovation, le développement durable, la transition numérique…

Octave Klaba, entrepreneur de l’année 2017

56 min 28 sec ago

Fondé en 1999, le groupe OVH innove dans les entrailles du net, les centres de données, le réseau, et est aujourd’hui un acteur majeur du cloud mondial. 

L'Entrepreneur de l'année 2017 est... @olesovhcom, fondateur d'@OVH ! Félicitations !! pic.twitter.com/G1t9k2OpM5

— Bpifrance (@Bpifrance) 17 octobre 2017

Retouvez en vidéo l'intervention d'Octave Klaba lors de la 3e édition de Bpifrance Inno Génération :

Les autres lauréatsPrix de la start-up de l'année : Eric la Bonnardiere et Yvan Wibaux, Evaneos

Le prix de la Start-up de l'année est remis à @evaneos ! Bravo ! #PELA pic.twitter.com/ZpipzOLCtT

— Bpifrance (@Bpifrance) 17 octobre 2017

Evaneos, est une plateforme qui permet d’organiser son voyage sur un seul site et d’entrer directement en contact avec des agences locales sélectionnées partout dans le monde pour créer des voyages découverte 100 % personnalisés

Prix de l'engagement sociétal : Nolwenn Febvre, fondatrice Les P’tits Doudous

Bravo à Nolwenn Febvre, fondatrice Les P'tits Doudous, lauréate du Prix de l'Engagement Sociétal ! #PELA pic.twitter.com/yaHHQiazXc

— Bpifrance (@Bpifrance) 17 octobre 2017

Les P’tits Doudous est une association ayant pour but d'améliorer la vie des enfants lors d'une intervention chirurgicale à l'hôpital Sud (CHU de Rennes). Le prix a été remis par José Gonzalo,directeur exécutif, direction Mid & Large Cap, Bpifrance. 

Prix de l'Entreprise Familiale : Patricia Brochard, Marie-Laurence Gouraud et Bénédicte Mercier, Sodebo

Le Prix de l'Entreprise Familiale est remis à @sodebo, bravo ! #PELA pic.twitter.com/qgQDZ4LsMn

— Bpifrance (@Bpifrance) 17 octobre 2017

Sodebo est une entreprise agroalimentaire française créée en 1973. Patricia Brochard, Marie-Laurence Gouraud et Bénédicte Mercier aujourd'hui à la tête de l'entreprise sont les trois filles de Joseph et Simone Bougro, les fondateurs de Sodebo.

#PlusBeauStage : Technisem cultive son succès à l'international

56 min 28 sec ago

Leader de son marché, Tropicasem conçoit, produit et commercialise des semences potagères à destination de la bande tropicale du continent africain. De la recherche et développement à la livraison aux revendeurs, en passant par le conditionnement, le stockage ou la mise en terre, Viveka et Nicolas ont étudié chaque étape du processus de production afin de revêtir une vision globale pour réaliser leur mission. 

L'activité de Tropicasem expliquée en vidéo

On vous explique Technisem ! @Bpifrance @BpifranceExcell pic.twitter.com/xQYTnfEZV2

— PlusBeauStageDuMonde (@PlusBeauStage) 10 octobre 2017

Suivez les aventures de Viveka et Nicolas sur leur compte Twitter @PlusBeauStage

Le FEI et Bpifrance mobilisent 600 millions d’euros pour financer les entreprises innovantes

56 min 28 sec ago
Plan d’investissement pour l’Europe

Ce troisième accord de garantie en trois ans s’inscrit dans le cadre du Plan d’investissement pour l‘Europe (« Plan Juncker »). Une nouvelle enveloppe de 600 millions d’euros est disponible pour les deux prochaines années. Depuis 2015, près de 800 millions d’euros ont déjà été accordés.

Le groupe BEI renouvelle ainsi sa garantie à deux outils majeurs de financement de l’innovation de Bpifrance, deux prêts sans garantie : le « Prêt innovation » et le « Prêt amorçage investissement ». 

Le « Prêt Innovation » (PI) est doté désormais d’une capacité supplémentaire de financement de 400 millions d’euros grâce à une garantie de 50 % du FEI. Il facilite le lancement industriel et la mise sur le marché d’innovations de PME et petites ETI (moins de 500 salariés) pour des budgets allant jusqu’à 5 millions d’euros. –

Le « Prêt d’Amorçage Investissement » (PAI) bénéficie pour sa part d’une nouvelle enveloppe de 200 millions d’euros, également garantie à hauteur de 50 % par le FEI. Il permet de renforcer la structure financière des jeunes entreprises qui réalisent une levée de fonds auprès d’investisseurs avisés et de les accompagner dans leur développement en leur apportant un financement complémentaire jusqu’à 1 million d’euros.

 

Signature à Bpifrance Inno Generation

Signature du nouvel accord @Bpifrance + #FEI qui va débloquer 600M € pour soutenir les #entreprises innovantes! #InnoGeneration pic.twitter.com/6LKWFpwU5K

— Paul-F. Fournier (@Paul_F_Fournier) 12 octobre 2017

La signature s’est déroulée lors de Bpifrance Inno Génération en présence d’Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, Gaétane Ricard-Nihoul, chef adjoint de Représentation en France de la Commission européenne (CE) et de Roger Havenith, président directeur général adjoint du FEI.

Deux dirigeants de sociétés ont témoigné :

Invite1chef.com : créée en 2012 par Julien Nguyen Ngoc et son épouse Selda, la société Invite1chef.com propose un service de chef à domicile aux particuliers et aux professionnels dans toute la France et pour tout type de cuisine (française, indienne, végétarienne…). Elle a bénéficié d'un prêt amorçage investissement.

Blue-Reg Pharma Consulting :  fondée à Sophia Antipolis en 2011 par Corinne Shmitz, Blue-Reg est une société de conseil qui accompagne ses clients dans les phases amont d’obtention de l’autorisation de mise sur le marché des médicaments et sur les phases en aval, pendant la commercialisation pour les aspects réglementaires, qualité et pharmacovigilance. Elle a bénéficié d'un prêt innovation.

Les multiples vertus du zéro papier pour le bureau

56 min 28 sec ago

Selon l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, chaque salarié utilise entre 70 et 85 kilos de papier par an, soit trois ramettes par personne et par mois, et les trois quarts des déchets produits par les entreprises en France. La consommation papier, certes en baisse depuis quelques années, représente un coût non négligeable pour une entreprise, puisqu'il se situe sur des niveaux de 10 000 à 25 000 euros par an pour une société d'une centaine de salariés. A cela s'ajoutent les dépenses annexes : achat de cartouches ou maintenance des imprimantes. Pis, les impressions inutiles représentent un coût de 400 millions d'euros par an en France, selon l'Ademe.

Quelques gestes simples

Au-delà des économies évidentes, l'abandon du papier a d'autres vertus. Ainsi, la numérisation des factures, reçus, demandes de clients et autres permet une centralisation sur un même réseau, accessible à tous ceux qui en ont besoin, au bureau ou via un portable. De quoi gagner jusqu'à 15 % de temps, selon les calculs de l'Ademe. Et de quoi améliorer la productivité en se consacrant à d'autres tâches... Les actions consenties en vue d'un bureau zéro papier présentent enfin un intérêt pour l'image de l'entreprise. Modernité et démarche environnementale sont en effet de plus en plus réclamées, aussi bien par les salariés, notamment les plus jeunes, que par les clients, les fournisseurs et le grand public.

Quelques gestes, associés à des opérations de conscientisation des salariés, peuvent suffire pour diminuer l'utilisation du papier : ne pas imprimer les mails, imprimer systématiquement en recto-verso, imprimer lorsque c'est absolument nécessaire seulement… Pour mesurer le chemin parcouru, certaines entreprises mettent en place des indicateurs : quantité mensuelle d'impressions et de photocopies, coût mensuel ou annuel de l'achat de papier et de cartouches, nombre de courriers envoyés par la poste, sont autant d'éléments à vérifier régulièrement. Enfin, en attendant d'avoir éliminé entièrement l'usage du papier, mieux vaut recycler celui que l'on utilise encore. Un réflexe qui tarde là aussi à se mettre en place. De fait, selon l'Ademe, si les Français dans leur ensemble recyclent environ la moitié de leur consommation papier, les entreprises n'en sont, elles, qu'au quart...

Appel d'Offres : Assistance Technique de Développement pour l'application LCT (LIAISON CHANGE TRESORERIE)

56 min 28 sec ago

La mission est d’apporter l’expertise technique autour du projet LCT.

Cette prestation sera exécutée, au sein du domaine en charge du Système d’Information de Bpifrance Assurance Export, dans les équipes Projet dédiées aux applications dans le cadre des évolutions et de la cible de transformation du SI Assurance Export. Elle nécessitera une forte interaction avec les différents interlocuteurs de la DPMSI Bpifrance ainsi que des interlocuteurs métiers intervenants sur ces projets.

La prestation se déroulera à Maisons Alfort.

Le marché aura une durée d’exécution de 20 mois à compter de la date de notification.

La date de démarrage de la prestation est le lundi 20 novembre 2017.

Appel d'Offres : Assistance Technique de Développement et Pilotage pour l'application LCT (LIAISON CHANGE TRESORERIE)

56 min 28 sec ago

Cette prestation sera exécutée, au sein du domaine en charge du Système d’Information de Bpifrance Assurance Export, dans les équipes Projet dédiées aux applications dans le cadre des évolutions et de la cible de transformation du SI Assurance Export.
Elle nécessitera une forte interaction avec les différents interlocuteurs de la DPMSI Bpifrance ainsi que des interlocuteurs métiers intervenants sur ces projets.

La prestation se déroulera à Maisons-Alfort.

Le marché aura une durée d’exécution de 20 mois à compter de la date de notification.

La date de démarrage de la prestation est le lundi 20 novembre 2017.

Bpifrance Inno Génération 2017 : penser grand pour transformer le monde

56 min 28 sec ago

Si, grâce à l'installation de MK2, la réalité virtuelle pouvait être expérimentée dans les couloirs de l'AccorHotels Arena, à l'occasion de Bpifrance Inno Generation, c'est une situation bien réelle qui a été évoquée par les quelque 600 intervenants et intervenantes de la journée du 12 octobre, placée sous le signe de la transformation du monde. Une transformation déjà en cours, et qui va à toute allure.

Pas question, dans ces conditions, de manquer le train. « Nous avons 30 mois devant nous », a lancé Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, faisant référence aux Trente Glorieuses. Et pour cause, « le temps long n'existe plus », a renchéri Christel Bories, la nouvelle patronne d'Eramet. « Aujourd'hui 25 % de la production s'effectue avec des technologies qui n'existaient pas il y a quelques années seulement », a-t-elle poursuivi, en décrivant des mines gérées à distance, exploitées par quelques grosses machines seulement.

Finis les complexes !

Pas question non plus d'avoir des complexes. « Je suis venu voir Xavier Niel, c'est un super champion, qui n'a pas hésité à s'attaquer aux gros », s'exclame ainsi Gaétano Vaccariello, un jeune startuppeur, parmi les milliers d'entrepreneurs sur place. Avec ses plateformes de e-commerce, de posting d'offres d'emploi et de services, il veut s'attaquer aussi bien à Amazon qu'à Monster et au Bon Coin ! Chacun et chacune peut se lancer, chacun et chacune peut innover. Que l'on soit « né à Créteil, dans une famille moyenne », comme Xavier Niel, fils d'agriculteur de l'Aveyron, tel Pierre-Jean Malgouyres, patron du cabinet de consultance en urbanisme Archetype, dont le groupe est aujourd'hui présent dans 15 pays d'Asie, fils d'immigrés, comme Frédéric Sanchez, qui a redressé le groupe d’ingénierie industrielle Fives, ou issue de la banlieue, telle Sarah Ourahmoune, médaillée d'argent aux Jeux Olympiques de Rio et fondatrice de la société Boxer Inside. « Mon premier combat a été avec ma mère, qui ne voulait pas que je fasse de la boxe ! », relate-t-elle.

Fabuleuse French Fab

Mais surtout, on parle d'avenir. Chaque intervenant et intervenante a le petit coq bleu de la French Fab à la poitrine, signe de la mutation d'une économie désindustrialisée en un pays riche de nouvelles usines 4.0. « Pourquoi l'Europe, qui représente près de 25 % du PIB mondial, ne pèse encore que 3 % lorsqu'on prend la valeur des entreprises de la tech ? », s'interroge Xavier Niel

Partez à la conquête des marchés internationaux avec Bpifrance et Business France !

56 min 28 sec ago

Ce simulateur de cotation en ligne pour les entreprises, accessible gratuitement en ligne permet d’obtenir une estimation du cours de change garanti et du coût de l’assurance selon les caractéristiques du projet. L’assurance change de Bpifrance sécurise la négociation de contrats à l’export en devises. Pour chaque opération export, Bpifrance garantit un cours à terme qui permet à l’entreprise de s’engager sereinement dans une négociation commerciale. Le montant en devise est ainsi stabilisé et peut être optimisé. Le risque de change est parfaitement neutralisé.

Cet outil est désormais disponible depuis la plateforme ProAO de Business France l’agence dédiée à l’internationalisation de l’économie française.

Qu’est-ce que PROAO ?

Plateforme de veille mondiale, accessible en ligne, alimentée annuellement par plus de 2 millions de projets et appels d’offres publics internationaux et locaux, la base ProAO contient le descriptif des projets sur financements internationaux (en amont), des avis d’appels d’offres, les appels à manifestation d’intérêts ainsi que les avis d’attribution de marché.

Marchés publics internationaux : le B.A-BA

Pourquoi et comment répondre à des appels d’offres internationaux ? Réponses avec Cécile Antony-Clonts de Business France.

Entrepreneurs, vous voulez élargir vos marchés en remettant des offres ou signant des contrats autres qu’en euro ? Consultez nos conditions et utilisez notre simulateur de cotation !
Vous souhaitez saisir un maximum d’opportunités sur les marchés publics internationaux ? Découvrez PROAO !

Le mot de la semaine : scale-up

56 min 28 sec ago

comme scale-up. Le terme, en anglais, indique un changement d'échelle, via une stratégie d'accélération de la croissance, en particulier à l'international. Le terme s'applique parfois directement à une entreprise, jeune pousse déjà sortie du statut de start-up et qui souhaite atteindre celui de Licorne. Pour ce faire, il s'agit de structurer l'entreprise, mettre en place une stratégie de croissance et éventuellement lever des fonds. Les scale-up peuvent être accueillies dans des accélérateurs, qui les accompagnent dans leurs ambitions.

Build-up / scale-up : quelle trajectoire de croissance pour devenir un leader international ?

Pour mieux comprendre le concept de scale-up, vous pouvez voir ou revoir l'atelier animé par Cécile Brosset, directrice Bpifrance Le Hub lors de la 3e édition de Bpifrance Inno Generation "Build-up / scale-up : quelle trajectoire de croissance pour devenir un leader international ?" avec  Jean-David Chamboredon (président ISAI et co-président France Digitale), Jonathan Azoulay (CEO et cofondateur, TALENT.IO), Lionel Baraban (CEO et cofondateur, Famoco), Stephanie Pelaprat (CEO et fondatrice, Restopolitan).

Bpifrance Inno Generation en replay

56 min 28 sec ago

L'ensemble des vidéos est disponible sur notre site dédié à l'événement innogeneration.bpifrance.fr/Replay/2017
ainsi que sur la plateforme vidéo Dailymotion.com/bpifranceinnogeneration2017

 

Le chiffre du jour : 35 000 entrepreneurs

56 min 28 sec ago

35 000 entrepreneurs, mais aussi des centaines de « speakers », des patrons emblématiques et des personnalités inspirantes…. pour transmettre l’énergie et encourager les entreprises à réussir leur transformation.

Merci à tous les entrepreneurs pour votre participation au plus grand rendez-vous business d’Europe à l’AccorHotels Arena ce jeudi 12 octobre 2017.#innogeneration

A propos du chiffre du jeudi

Le chiffre du jeudi, c’est un chiffre sélectionné pour vous chaque semaine par nos équipes. Issu de l’actualité, ce chiffre présente une donnée marquante en lien avec l’écosystème et les missions de Bpifrance. Il porte sur des thèmes relevant de l’entreprise, tels que le financement, l’investissement, l’internationalisation, l’innovation, le développement durable, la transition numérique…

#InnoGeneration : comment suivre Bpifrance Inno Generation en direct

56 min 28 sec ago
Vivre en direct Bpifrance Inno Generation le 12 octobre 2017

Telecharger le programme

J-1 : les coulisses de Bpifrance #innogeneration.

56 min 28 sec ago

#InnoGeneration : découvrez ce qui vous attend demain ! https://t.co/vk4FnZ8c7b

— Bpifrance (@Bpifrance) 11 octobre 2017 

Et on continue la visite des coulisses de @Bpifrance #InnoGeneration... https://t.co/N2g3r3eJcQ

— Bpifrance (@Bpifrance) 11 octobre 2017

Demain, lors de @Bpifrance #InnoGeneration, l'inspiration sera au rendez-vous ... https://t.co/thg00MmQ6q

— Bpifrance (@Bpifrance) 11 octobre 2017

 

Appel d'Offres : Assistance Technique pour Pilotage et Coordination du Programme MOSAIC

56 min 28 sec ago

Le présent marché a pour objet une mission au sein du service DPMSI/Assurance Export/MOE de pilotage et coordination du programme MOSAIC, le système cible de gestion de l’Assurance-Crédit.

La prestation se déroule à Maisons Alfort au sein de la Direction Projets Métiers et du SI.

Le présent marché est conclu pour une durée de 36 (trente-six) mois à compter de sa notification. Le démarrage prévisionnel de la prestation est le 04 décembre 2017

Le dossier est consultable et téléchargeable sur le profil acheteur : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?PCSLID=CSL_2017_PKu4yuJcl0 avant le lundi 13 novembre à 12h00.

#PlusBeauStage : 5 bonnes raisons d’être présent sur un salon

56 min 28 sec ago

Survolez notre infographie interactive pour découvrir ces 5 raisons. 

Le conseil d'un pro 
Le vote
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
  • Oui
    49%
  • Non
    51%
Les dernières vidéos

La vidéo est momentanément indisponible, veuillez nous en excuser.


En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.